Un appel à projets du service de l'Inventaire du patrimoine

« De ton corps emplit de chaleur sont sorties de belles tourtes en couleurs, l’ingratitude t’a abandonné au bord du chemin, après avoir régalé force labeurs et festins, mais vois-tu, ils n’étaient que de passage, et toi, tu es toujours là, portant témoignage. »  Pierre Le Guiriec

 

L'association est lauréate de l'appel à projet lancé par le service de l'inventaire de la Région Bretagne :

" Participer à la diffusion de fonds iconographiques sur le patrimoine architectural ou mobilier de Bretagne".

Le projet de l’Association a pour but de valoriser la collection privée de photographies des fours à pain en Basse Bretagne de Pierre Le Guiriec.

La démarche de l’Association Tiez Breiz s’inscrit dans une volonté de mettre en lumière un patrimoine méconnu, de participer à sa connaissance et d’intégrer un nouveau fonds iconographique sur le nouvel outil photothèque mis en place par la Région : www.phototheque-patrimoine.bretagne.bzh et sur le portail numérique régional dédié à l'Inventaire du patrimoine www.patrimoine.bzh

Valorisation de la collection photographique

" Les fours à pain de Basse-Bretagne :  collection privée de photographies de Pierre Le Guiriec et valorisation par Tiez Breiz-Maisons et Paysages de Bretagne"

 

Les fours à pain sont les témoins du savoir-faire de nos ancêtres. Au même titre que nos habitats, ils témoignent de la grande diversité des terroirs géologiques, culturels, architecturaux et culinaires d’un territoire, d’une région, d’une commune ou même d’un village.

 

Contexte et naissance du projet

En 2016, l’Association Tiez Breiz est contactée par Pierre Le Guiriec, auteur de l’ouvrage « Fours à pain en granit et pains de campagne en Basse Bretagne ». Publié à compte d’auteur, cet ouvrage présente le métier de boulanger à travers les âges, l’histoire du pain cuit au four et la construction et l’utilisation des fours à pain, un véritable hommage aux artisans d’autrefois. Cet ouvrage est aussi l’occasion d’aborder la construction et les particularités des fours à pain. Sensibilisé par les valeurs de l’Association Tiez Breiz, Pierre Le Guiriec a souhaité nous faire part de son travail et de l’importance numérique de ses photographies représentant les fours à pain en Basse Bretagne.

livre, fours à pain, Bretagne, Pierre Le Guiriec, patrimoine de proximité

Qui est Pierre Le Guiriec ?

Pierre le Guiriec, petit-fils de fournier et fils de boulanger, est dès son plus jeune âge passionné par les métiers du pain. Après une courte carrière de boulanger, il s’oriente vers la profession de commercial technique dans la vente de matériel de boulangerie. En 1985, il crée son entreprise familiale « Bretagne Anti-adhérence Père et fils », intégrant également aujourd’hui, ses petits-enfants.


La collection de Pierre Le Guiriec

Dans les années 2000, la commune de Plomelin, lieu de résidence de Pierre Le Guiriec, fait l’acquisition de vestige du remarquable site du manoir d’An-Estré-Veur composé d’un colombier, d’un lavoir, d’une fontaine et d’un ancien four à pain, en mauvais état. La commune le contacte en vue d’obtenir des conseils pour la réhabilitation du four. Il fut inauguré en 2005. C’est à partir de ce chantier de restauration que nait, chez Pierre Le Guiriec, la volonté de connaître et de découvrir les autres fours à pain aux alentours de Plomelin. Un véritable virus, qui va l’entraîner non seulement à rencontrer de nombreux propriétaires et locataires de fours à pain mais également à recenser, étudier, mesurer, comparer, photographier et retracer l’histoire de ce bâti d’accompagnement.

Le territoire n’est pas exhaustif et se limite à la basse Cornouaille de Quimperlé et des Avens, au pays Glazik et au pays Bigouden. Toutefois, ce qui ne devait être qu’une découverte autour de Plomelin s’est avérée devenir une véritable quête dans le Finistère, puis exceptionnellement dans le Morbihan et dans les Côtes d’Armor.

Il a ainsi recensé environ 600 fours à pain en Basse Cornouaille.

Pierre a noté minutieusement tous les détails des fours, témoin d’histoires locales mais aussi vecteurs de transmissions orales et bretonnantes des propriétaires. C’est ainsi, que son travail commence, pour se finir une quinzaine d’années plus tard, sur un territoire beaucoup plus vaste.

Pierre Le Guiriec a recensé pendant une quinzaine d’années les fours à pain de Basse Bretagne. Son travail permet de découvrir les points communs et les différences des fours selon les typologies, les modes de construction (maçonnerie, voûte, sole, couverture, cheminée, évent, cendrier, niches…), les usages, les tailles, les matériaux et l’environnement (four adossé à un pignon, four isolé, four talus et four commun).

Pierre Le Guiriec s’est limité géographiquement, faute de temps et de moyens. Le corpus n’est pas exhaustif sur tous les territoires étudiés : Basse Cornouaille de Quimperlé et des Avens, le pays Glazik et le pays Bigouden.
 

 

four à pain, Finistère, patrimoine Breton, Pierre Le Guiriec